Comment réussir vos recrutements ?
4.5 (90%) 4 votes

Recrutement : et si vous évitiez les erreurs de casting ?!

Recruter s’apparente parfois à la roulette russe pour chaque entrepreneur qui souhaite étoffer son équipe. Gare aux désillusions qui coûtent souvent très cher en énergie et en déconvenues.
Pour réussir votre recrutement sachez respecter 6 étapes clés toutes aussi importantes les unes que les autres.
En route vers le candidat idéal … pour vous !


1- Recrutement & Besoin
Chaque entreprise possède sa propre culture, sa propre configuration et ses propres besoins. Alors ne rédigez pas votre annonce en copiant celle des autres ! En amont, vous devez absolument identifier précisément votre besoin mais également sa pérennité dans le temps. De quelles compétences avez-vous réellement besoin ? Quel est le profil idéal en termes de parcours et de personnalité ? Comment votre nouvelle recrue devra fonctionner avec son manager, ses collègues et son environnement ? Autant de questions à creuser bien en amont de l’annonce que vous pensiez diffuser trop rapidement.
Certes votre besoin est urgent mais what else ?!

2- Recrutement & Alternative
Vous avez franchi la 1ère étape et défini précisément votre besoin.
Plusieurs alternatives s’offrent à vous pour le pourvoir.
D’abord en externe : intérim, consultant, temps partagé ou management de transition.
Et en interne : CDI, CDD, temps partiel, période de mise en situation professionnelle gratuite via Pôle Emploi, stage, alternance ou encore contrat aidé (ndrl : traduire avec moins de charges à payer pour l’employeur) compatible avec le profil de votre candidat.
Prenez le temps de la réflexion et ne négligez aucune piste avant de foncer sur un contrat classique ! Les TPE peuvent bénéficier de différents dispositifs cumulables pour minimiser les coûts liés au recrutement. Encore faut-il taper aux bonnes portes !

3- Recrutement & Stratégie
Alors à ce stade, vous avez identifié votre besoin ainsi que la formule de recrutement. Sauf que vous ne vous appelez pas Google, vous n’êtes qu’un sérieux entrepreneur anonyme parmi tant d’autres. Et cerise sur le gâteau, votre budget est très serré ….
Les annonces qui comportent une fourchette de rémunération sont généralement plus attractives alors en premier lieu, sachez décomplexer et communiquez votre fourchette. En clair affichez la couleur, vous gagnerez du temps et de la visibilité.
Pensez aussi aux accessoires de rémunération (tickets restaurant, bons cadeaux, etc.) ainsi qu’aux conditions de travail (horaires, télétravail, services de conciergerie ou de comité d’entreprise externalisé, bureaux etc.).
Bref, définissiez votre stratégie de rémunération en fonction de votre budget et d’un rapide benchmark sur votre secteur, puis définissez votre stratégie de communication.
Présentez vous, votre entreprise, votre ambition, utilisez les réseaux sociaux, vos partenaires, les écoles, rajoutez des photos, des vidéos, personnalisées ou encore une touche d’humour pour faire parler de vous. Faites partager votre univers avec authenticité et bienveillance afin que les candidats se projettent bien au-delà du contenu du poste.
Enfin diffusez votre annonce sur plusieurs job board gratuits pu payants, vous seriez surpris de découvrir à quel point les CV proviennent d’horizons très variés !

4- Recrutement & Sélection
Quoi de plus sclérosant, ennuyeux et ubuesque que de rechercher un candidat dont l’expérience collerait trop parfaitement à votre besoin ou à votre secteur d’activité, surtout si les candidats se font rares ! Sachez lire entre les lignes des parcours, détecter les compétences transférables ou encore le potentiel évolutif des candidats. En moyenne, les recruteurs passent 15 secondes sur un CV mais prenez votre temps et restez ouverts sur les profils : les parcours atypiques peuvent vous réserver de belles surprises.
Pour fiabiliser les recrutements, le processus de sélection peut prévoir : tri des CV, entretien téléphonique, entretien face à face, cas pratique ou mise en situation, test de personnalité, prise de références, concertation, réponse aux candidats.
Ne recrutez pas seul : il est fondamental de pouvoir croisez les avis et les ressentis. Laissez-vous le temps de débriefer à froid et à plusieurs, en sachant écouter la petite voix qui a tendance à s’exprimer au fond de vous !

5- Recrutement & Entretien
Ah l’entretien ! Quoi de plus simple et spontané ?! Et bien pas du tout ! Oubliez l’improvisation et préparez votre entretien du début à la fin au risque de passer complètement à côté du candidat !
Commencez par intégrer un fait : vous ne voyez pas la personne telle qu’elle est, mais telle que vous êtes. De plus, vous aurez tendance à préférer les candidats ayant une personnalité ou un mode de fonctionnement proche du votre : mais avez-vous besoin d’un clone pour être efficace ? Vous allez également avoir tendance à rester sur votre première impression tout au long de l’entretien. Au contraire, vous devez l’évacuer et poursuivre votre entretien sur la base de votre préparation, en restant structuré, professionnel et objectif.
Vous aurez donc besoin d’une checklist bien préparée et dont vous ne démordrez pas.
Posez des questions ouvertes, précises et concrètes sans suggérer les réponses et demandez des exemples.
Sachez laisser parler le candidat le plus possible tout en n’omettant pas de parler de vous et de vos attentes avec circonspection.
Le recrutement se fait dans les deux sens : vous choisissez un candidat autant qu’il vous choisit !

6- Recrutement & Intégration
Une fois que vous avez trouvé la perle, tout reste à construire !
Soyez réactif pour lui adresser sa promesse d’embauche puis son contrat de travail.
Avant son arrivée, préparer son poste de travail, le matériel dont il a besoin, son adresse mail et éventuellement ses cartes de visite.
Faites circulez un flash info en interne et en externe pour annoncer son arrivée et présenter son parcours, prévoyez un livret d’accueil.
Un parcours d’intégration bien défini permet au nouveau collaborateur de prendre ses marques plus rapidement et d’emmagasiner un maximum de contacts et d’informations.
Il se construit souvent sur 1 à 3 semaines bien qu’il n’y ait pas de schéma type.
Prévoyez des entretiens réguliers au cours de la période d’essai et soyez attentifs aux non dits !

Il ne reste plus qu’à vous souhaiter de prendre du plaisir dans vos recrutements et de trouver le collaborateur qu’il vous manque !

Delphine COUTY